jeune public 

Petites mythologies
#1 & #2

 
textes

Marion Aubert

Philippe Delaigue

Perrine Gerard

Magali Mougel

Pierre Koestel

Julie Rossello-Rochet

 

 
 
mise en scène

philippe delaigue

Lea Menahem

→ origines

- Les Petites mythologies #1 sont les filles de Tirésias

Lorsque Philippe Delaigue met en scène Tirésias, création 2016 de La Fédération, il destine sa pièce aux plateaux de théâtres. C’est pour accompagner cette oeuvre vers les publics, tout en faisant découvrir les récits mythiques sous un autre angle, qu’il pense Les Petites mythologies.

Pour aller plus loin dans cette rencontre entre une oeuvre de théâtre et son public, il propose à Léa Menahem, directrice de la compagnie Transports en commun, de s’associer à lui pour créer ces formes nomades susceptibles d’être jouées partout.

L’esthétique du clown de théâtre de la cie Transports en commun et l’art de Philippe Delaigue pour la direction d’acteurs s’allient pour créer un condensé de théâtre d’autant plus vif et fulgurant, qu’il se joue au plus près des spectateurs, dans l’espace public.

Pour que ces mythes nous parlent au présent, La Fédération a passé commande à quatre auteurs contemporains pour réécrire les histoires antiques de leur choix.

Le dialogue entre les deux œuvres, Tirésias et les Petites mythologies résonne, interroge, et saisit par la polysémie des ces histoires inépuisables sur la nature humaine.

→ présentation

Nous poursuivons en 2021 le cycle des Petites Mythologies. Nous avons en effet décidé de fondre nos Petites histoires du grand monde dans ce corpus qui sera alors constitué de huit petits spectacles : huit pièces pour deux comédiens, d’une trentaine de minutes à peine, chacune s'inspirant d'un mythe, d'un conte, d'une légende, d'un de ces grands récits collectifs qui font notre culture commune.

Ce sont des commandes faites à 6 auteurs : Marion Aubert, Philippe Delaigue, Perrine Gérard, Pierre Koestel, Magali Mougel, Julie Rossello-Rochet.

Ces formes brèves s'adressent à tous les publics à partir de 13 ans.

Elles sont jouables ensemble ou séparément dans toutes les configurations possibles : salles de spectacles, théâtre itinérant en tous lieux publics, en collèges et lycées, en appartements…

Les huit peuvent être interprétées par une troupe de six acteurs. Ces spectacles manifestent quelques-unes de nos convictions :
– Le théâtre doit se jouer physiquement près des gens ;
– Il doit se faire entendre de tous et s'ouvrir à tous ;
– Il doit être rudimentaire sans rien céder aux exigences artistiques.

Quatre de ces spectacles ont déjà été créés, les quatre autres le seront cette saison 2020-21.

Nous vous invitons à les découvrir.

→ équipe
ÉQUIPE PETITES MYTHOLOGIES #1

Jimmy Marais, Léa Menahem, Mathilde Panis,
Gabriel Rouvière

ÉQUIPE PETITES MYTHOLOGIES #2

Quentin Bardou, Jimmy Marais, Léa Menahem,
Marie Menechi

Mise en scène

Philippe Delaigue, Léa Menahem

textes

Marion Aubert, Philppe Delaigue, Pierre Koestel, Magali Mougel, Perrine Gérard, Julie Rossello-Rochet

Remerciements

Résidence de création au Préau, CDN de Normandie.
Merci à Pierre Grafeo pour ses précieux conseils.
Merci au Théâtre Joliette Minotterie – Marseille.

→ diffusion
 
— VERSION ITINERANCE MJC

Bibliothèques, centre sociaux, salles des fêtes, appartements, associations…

 

— VERSION ETABLISSEMENT SCOLAIRE

Se jouent dans le temps d’1h de cours : 30 minutes de représentation + 30 minutes de débat avec les élèves ; 8 représentations possibles sur une journée

 

— VERSION THÉÂTRE

Intégrale de 4 pièces pour 1h40 de spectacle


 

Petites mythologies #1

NUIT D’été

Magali Mougel – NARCISSE
tragédie trash

Au bord d’un lac, une bande d’amis s’est donnée rendez-vous. Il y a ceux qu’on attend frénétiquement, comme le très populaire Narcisse, et il y a celles qu’on n’attend pas : Iphis et Ianthé, un couple d’homosexuelles. Ces trois-là ont pourtant un point commun : un amour impossible. Lorsque l’un croise la route des deux autres, c’est la mort qui s’invite.

 

TWINS

Perrine Gérard – CAENIS - CAENEE
Chronique

Caenis l’enragée prépare Caenée pour un match de boxe universitaire. Si Caenis ressemble à une furie et Caenée à un boxeur bien testostéroné, les deux personnages ne font en vérité qu’une. Le traumatisme fondateur de ce face-à-face intérieur se devine dans l’une de ces fameuses soirées bien arrosées du campus.

 

PHAÉTON

Marion Aubert – PHAÉTON
Drame anti-bourgeois

Phaéton n’est pas très sûr de savoir qui est son père. Est-ce le soleil comme le prétend sa mère ou le charcutier, comme les persiflages l’insinuent ? Fou d’incertitude et de honte, il se rend au Palais de Phébus, où il s’empare de la voiture sport du père glorieux. Sur son passage vengeur et nihiliste, la petite ville endormie s’embrase.

 

LE MUR

Philippe Delaigue – PYRAME ET THISBÉ
Clowns de théâtre

Pyrame aime Thisbé et Thisbé aime Pyrame, mais. Un mur les sépare. Comme tous les Roméo et Juliette, ils tentent de trouver la faille, pour se rejoindre et s’aimer. Depuis l’Antiquité, Pyrame et Thisbé n'ont jamais cessé de s'aimer, tandis que les murs continuent de pousser.

 

 


PETITES MYTHOLOGIES #2

EDEN BLUES

Philippe Delaigue – ADAM ET EVE
farce

Une conférence facétieuse, mais fidèle, pour raconter la célèbre histoire d'Adam et Ève : l'histoire de notre Paradis, de notre innocence, de notre faute, de notre honte et de notre malheur (mais sont-ils vraiment les nôtres ?). Raconter encore cette histoire pour nous moquer sûrement, et – pourquoi non ? – nous alléger un peu !

 

PEUX MIEUX FAIRE

Philippe Delaigue – PYGMALION
cavale

À force de s'entendre dire qu'elle « peut mieux faire », toujours « mieux faire », alors qu'elle fait déjà beaucoup, Louisa a fugué. Et elle se met à « faire mieux », beaucoup mieux, c'est-à-dire tout à l'envers, tout de travers, jusqu'à atteindre un certain point d'équilibre, peut-être…

 

LOUYETU

Julie Rossello-Rochet - LYCANTHROPE
comédie écologique

Sous la lune, Mirâtes et Rîmates, membres d’une association chargée par l’Office français de la biodiversité de sensibiliser les publics aux écosystèmes des forêts et de dénombrer les loups sur le territoire, s’apprêtent à s’enfoncer dans les bois pour une mission de comptage.

 

ELIO

Pierre Koestel – PINOCCHIO
en-quête

Elio est un garçon « plutôt banal, sans histoire, le genre de garçon qu'on ne remarque pas, un peu bizarre, caché au fond de la classe, pas très cool et plutôt renfermé ». C'est sans doute pour cela qu'on doit le tourmenter, le harceler ou le traiter de « tapette » à l'occasion. Mais un jour, le garçon sans histoire va en faire, des histoires. Et pas qu'un peu.

→ production
Création

PM#1 2017 
PM#2 2020

production

La Fédération – Cie Philippe Delaigue

coproduction

Château Rouge – Scène Conventionnée d’Annemasse
Compagnie Transports en commun - Lyon
Le Cratère – Scène Nationale d’Alès

Remerciements

Résidence de création au Préau, CDN de Normandie

Merci à Pierre Grafeo.

Merci au Théâtre Joliette Minotterie

→ éléments à télécharger
dossier

pdf 82 Ko

Télécharger le dossier

cal

Petites mythologies