costumière


Adélie préférait dessiner des robes plutôt que d’apprendre à écrire. Elle se dégourdit les jambes en pratiquant la gymnastique rythmique jusqu’à l’âge de 18 ans, l’année où elle partit à Paris se former à la coupe et à la réalisation costume en Diplôme des Métiers d’Art.

En 2014, elle entre en Master de conception costume à l’ENSATT dans lequel elle pratique le costume de théâtre historique et contemporain, de cinéma et de danse. Pendant ces trois ans, elle co-dessine les costumes des Ateliers Spectacle mis en scène par Michel Didym, Catherine Hargreaves ou encore Aurélien Bory. Elle participe en septembre 2016 à la troisième édition du Festival International des Textiles Extra-ordinaires pour lequel elle réalise des parures de buste faites d’objets recyclés brodés. Ce projet fut d’une immense importance dans sa pratique textile : elle poursuivra cet engagement par la rédaction d’un mémoire de recherche et création autour de la parure sur des questionnements à la fois sociologiques, ethnographiques et plastiques. Cette passion pour l’ornement textile l’amènera à découvrir le batik et le bijoux en Indonésie durant l’été 2017.

C’est au travers de ses rencontres et projets artistiques qu’Adélie se passionne à explorer le costume de scène. Elle co-signe les costumes du Fil à la patte mis en scène par le Collectif 7. Elle redessine et réalise les costumes d’un duo de clowns dans Le Mur écrit et mis en scène par Philippe Delaigue et poursuit les créations Eau potable et Les Rapports des choses du vent et du souffle de Nicolas Barry pour lesquelles elle conçoit des motifs aux silhouettes.
Pour l’automne 2019, elle crée les costumes tout en couleurs de Wapiti Waves de Patrice Douchet au Théâtre de la Tête Noire qu’elle retrouvera dans une nouvelle création jeune public Pingouin Discours Amoureux en 2021.

Enfin, elle poursuit la création costume des Petites Histoires du Grand Monde en collaboration avec la Fédération, ainsi qu’un spectacle jeune public Petit Bleu, petit jaune mêlant danse et acrobatie verticale avec la compagnie Rêve de singe.

Adelie Antonin